Image du diaporama : Slider Château d'Annecy
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :

Affiche de l'exposition Paul Cabaud - Amoureux d'ici

© Studio Matters
Description :

Paul Cabaud. Amoureux d'ici.

Peintre et photographe à Annecy dans la seconde moitié du 19e siècle

Conditions d'utilisation : Pour toute exploitation, contacter les Musées de l'agglomération d'Annecy.

Peintre et photographe à Annecy dans la seconde moitié du 19e siècle

Château d’Annecy
Du 1er décembre 2017 au 5 mars 2018

Synopsis

Peintre, dessinateur, lithographe et photographe, Paul Cabaud (1817-1895) a passé sa vie sur les rives du lac d'Annecy, ne quittant sa ville natale que pour de courts séjours à Paris et Genève ou en Italie.
Son œuvre comprend des portraits de ses contemporains, mais c'est essentiellement en tant que paysagiste qu'il est reconnu de son temps.
Il multiplie les croquis sur le vif et peint sans relâche la campagne annécienne, la vie quotidienne dans les rues de la vieille ville, les forêts et les rivières...

L'exposition retrace la carrière de l'artiste et fait se répondre plus de 150 œuvres : des tableaux, dont deux gigantesques panoramas restaurés pour l’occasion, des dessins, des lithographies, des carnets de croquis et des photographies.
De nombreux documents d'archives et une importante correspondance familiale permettent d’illustrer la biographie de cette personnalité marquante de la vie culturelle, intellectuelle et politique de la seconde moitié du 19e siècle à Annecy.

L'exposition s'articule autour de quatre grandes parties.

Les débuts annéciens
La première partie de l'exposition présente la vie familiale du jeune Paul Cabaud à Annecy et sa formation de lithographe qu'il parfait à Paris ; il complète son apprentissage à Genève dans l'atelier du peintre Joseph Hornung qui lui enseigne l'art du portrait. Ses débuts sont difficiles du fait de son isolement et de ses maigres conditions matérielles, mais les premières commandes de portraits et l'ouverture de son studio de photographie améliorent son quotidien. Professeur de dessin, il se marie à Émilie Poreaux à laquelle il confie les clés de l'atelier photographique pour se consacrer à la peinture de paysage qui fera sa renommée.

Promenade dans la campagne annécienne
L'exposition présente de nombreux tableaux où l'on distingue au milieu de grands paysages des lavandières, des chasseurs, des vignerons ou encore des bateliers, petit monde caché de la vie quotidienne animant discrètement les compositions...
Les ciels et le lac d'Annecy constituent des thèmes de prédilection dans la peinture de Paul Cabaud, et apparaissent également en toile de fond de ses photographies de studio.

Vivre de sa peinture
Si le tableau Vue du lac d'Annecy depuis les hauteurs de Talloires exposé au Salon de Paris en 1870 a été acquis par l’État, Paul Cabaud a toujours vécu modestement. La déclinaison en différents tableaux d'un même point de vue peut laisser supposer une réponse à des commanditaires, mais permet plus largement de suivre l'évolution de la touche du peintre.

En montagne
Le Semnoz et le Parmelan sont l'objet d'impressionnants panoramas présentés dans l'exposition. Cette quatrième partie permet de confronter les études préparatoires réalisées par le peintre et les tableaux qui en résultent.

Commissariat d'exposition:
Sophie Marin, Responsable des collections Beaux-Arts des Musées d’Annecy
Michèle Martin, Responsable des la photothèque des musées d'Annecy
Julien Coppier, Responsable des Archives Anciennes,
Archives départementales de la Haute-Savoie

L’exposition fait l’objet d’un partenariat avec les Archives départementales de la Haute-Savoie et bénéficie de très nombreux prêts provenant des fonds des Archives départementales et des collections de l’Académie Florimontane, ainsi que de collectionneurs privés. Elle est également l'occasion de mettre en valeur l'important dépôt fait au musée par le diocèse d'Annecy.

Autres partenaires : Département de la Haute-Savoie et le Ministère de la culture et de la communication