Image du diaporama : MUFA Slider
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :
Secrets de fabrication

Affiche d'exposition Secrets de fabrication

Description :

Secrets de fabrication

Conditions d'utilisation : Pour toute exploitation, contacter les Musées de l'agglomération d'Annecy.

Exposition réalisée et présentée par les Musées d'Annecy

Du 1er février au 31 décembre 2018

De février à décembre 2018, le Musée du film d’animation présente une sélection d’œuvres de sa collection.

La collection

Depuis 20 ans, le musée mène une politique d’acquisition engagée en vue de réunir des œuvres représentatives de la création d’un pays, d’un studio ou encore d’un grand cinéaste. Le public des expositions bénéficie ainsi d'un large panorama historique et esthétique de la création artistique internationale dans le domaine de l’image en mouvement. Les documents originaux présentés au Musée du film d’animation attestent de cet engagement.

L’exposition

Cette année, à travers la collection conservée par les Musées d’Annecy, l'exposition met l'accent sur les techniques de fabrication d’un film d’animation.

Pour la plupart, les documents originaux présentés témoignent des nombreuses techniques qui insufflent la vie aux dessins, aux marionnettes ou à des matériaux inattendus comme une simple poignée de sable ! Toutes sortes d’objets ou de matières peuvent en effet s'animer grâce à l’enregistrement image après image de leurs positions successives. Le film d'animation donne finalement à voir un mouvement imaginaire, inventé entre chaque prise de vue.

Ce mouvement est aussi le fruit de l'écriture du scénario, de la recherche d’ambiances, de décors, de personnages, de la création d’une bande sonore - musique originale, voix et bruitages - qui renforcent l'illusion du mouvement.

A l’ère du tout numérique, l'exposition montre pourtant que les artistes du cinéma d'animation partent souvent de crayons et pinceaux pour imaginer l'univers et les personnages de leurs films. Ainsi, Florence Miailhe peint ou travaille la matière directement sous la caméra, Bill Plympton crayonne ses personnages extravagants ou encore Georges Schwizgebel peint à l'acrylique des feuilles d'acétate de cellulose. Ces artistes ne négligent pas pour autant les ressources inépuisables des effets spéciaux numériques.

Mais tout a commencé par des spectacles d’ombres et de lanterne magique. Puis les premiers véritables dessins animés ont été créés pour des jouets d’optiques, tels que le praxinoscope inventé au dix-neuvième siècle par Émile Reynaud (1844 – 1918).

De cette préhistoire du cinéma aux images de synthèse en trois dimensions, découvrez les secrets de fabrication de l’image en mouvement et entrez dans l’univers de grands auteurs du film d’animation.

Commissariat : Maurice Corbet, responsable des collections de cinéma d’animation, Musées d’Annecy