Image du diaporama : Territoire 01
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :
La Plage d'Annecy, cliché Thimothée Verron années 1930, fonds de la photothèque des musées d'Annecy

La Plage d'Annecy, années 1930, © cliché Thimothée Verron

Conditions d'utilisation : Si vous souhaitez utiliser cette photo, merci de contacter les Musées d'Annecy.

Dès le milieu des années 1920, Annecy réfléchit à différents projets pour la création d'une plage municipale, comme le sont déjà équipés les villes d'Evian-les-Bains, Aix-les-Bains et Genève.

L'idée est de répondre à une mode mais surtout pour satisfaire « un besoin impérieux d'élémentaire propreté, d'exercices physiques et de santé » en lien avec le courant hygiéniste du début du XXème siècle. L'idée d'un aménagement balnéaire et la mise en valeur des avantages du lac suscitent quelques controverses : entre un équipement assez sommaire et une plage moderne, confortable et bien équipée pouvant accueillir et retenir de nouveaux touristes. Le choix se fait en faveur de la modernité. Pour le lieu, après avoir pensé aux Marquisats, puis au niveau de l'abreuvoir avenue d'Albigny, le conseil municipal fait son choix en septembre 1933 pour un terrain situé à proximité du parc de l'Impérial Palace. Il s'étend sur une superficie de 4500m2 dont près de 3000m2 à remblayer sur le lac. C'est l'entreprise annécienne Gibello qui est retenue pour la réalisation de la plage, cette dernière est inaugurée le 16 juin 1935, par le maire Joseph Blanc. Cette installation, avec diverses profondeurs de bassin, permet d'accueillir les débutants comme les plus expérimentés. Elle est dotée d'un plongeoir de 5 mètres. D'abord lieu de fête et d'élégance, la plage d'Annecy se démocratise après la seconde guerre mondiale.