Image du diaporama : Territoire 01
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :

Construit à partir de la fin du 17e siècle, le bâtiment était autrefois l'ancien Grand séminaire du diocèse de Genève puis d' Annecy. Il abrite aujourd'hui les services culturels du Conseil départemental de la Haute-Savoie.

En réaction au mouvement de réforme protestante du 16e siècle, l’Église catholique décide de lancer un grand mouvement d'évangélisation et de rénovation chrétienne qui se développe surtout au 17e siècle. Elle prescrit alors la création dans chaque diocèse de séminaires destinés à former le futur clergé. Le bâtiment abritant aujourd'hui le Conservatoire d'art et d'histoire apparaît dans ce contexte.

Le grand séminaire d'Annecy

A partir de 1661, Jean d'Arenthon d'Alex, évêque de Genève résidant à Annecy fait de la réalisation du grand séminaire la priorité de son mandat épiscopal. Il trouve le financement de la construction et assure son fonctionnement grâce à une rente provenant de bénéfices sur de riches commanderies situées en Piémont.

L'évolution architecturale du bâtiment

La construction d'origine se présente sous la forme d'un bâtiment à corps central flanqué de deux ailes. Une porte surmontée d'un fronton et ouvrant aujourd'hui sur une terrasse en pente en souligne l'axe de symétrie. A la fin du 18e siècle, le bâtiment est surélevé d'un étage et étendu en direction de l'ouest. Entre 1843 et 1859, une aile supplémentaire ferme ce prolongement. Un nouveau perron à colonnes est édifié vers 1870.

Un élève de quelques mois

De mars à septembre 1729, Jean-Jacques Rousseau est élève au séminaire. Il y rencontre un l'abbé qui deviendra un des modèles de son « vicaire savoyard » dans la profession de foi du vicaire savoyard, un des livres de L’Émile. Il raconte par ailleurs son expérience de séminariste dans les Confessions publiées en 1781.

Au début des années 1970, la crise des vocations religieuses amène la fermeture du Grand séminaire puis la vente des bâtiments au Conseil Départemental de la Haute-Savoie. Entièrement restauré, le bâtiment abrite aujourd'hui les collections départementales et prend le nom de « Conservatoire d'art et d'histoire ». Il rassemble également les services culturels du Département, CITIA (Cité de l'image en mouvement), l'espace d'exposition permanente consacrée au cinéma d'animation et gérée par les Musées de l'agglomération d'Annecy, une antenne de l'Institut d'études politiques de Grenoble ainsi qu'une salle de répétition pour l'Orchestre des Pays de Savoie.

  • Horaires et tarifs

    • Horaires d'ouverture :

      Toute l'année. Tous les jours.
      Fermé le dimanche.

    • Tarifs :

      Accès libre.

  • Structure d'information

  • Prestation sur place

    • Cet édifice peut être visité
    • Prestations de services : Animaux acceptés
  • Informations complémentaires

    • Environnement : Centre ville / Vue lac / Vue montagne
    • Coordonnées GPS :
      • Latitude : 45.894787
      • Longitude : 6.129041

A voir aussi