Image du diaporama : Territoire 01
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :
Répétition sur la scène dite « la Soucoupe » dans la cour du château d'Annecy pour les Nuits Théâtrales, cliché Maurice Littoz-Baritel 3 août 1958, fonds de la photothèque des musées d'Annecy.

Répétition sur la scène dite « la Soucoupe » dans la cour du château d'Annecy pour les Nuits Théâtrales, 1958

Conditions d'utilisation : Si vous souhaitez utiliser cette photo, merci de contacter les Musées d'Annecy.

Été 1954, dans la cour du château d'Annecy, a lieu le stage national d'art dramatique amateur et en liaison avec celui-ci, le stage national d'art plastique amateur (scénographie, costumes) sous la tutelle du Secrétariat d'État pour la jeunesse et les Sports d'une durée de 6 semaines, dirigés respectivement par Gabriel Monnet et Gilles Duché.

Comme dispositif scénique dans la cour : la soucoupe. L'idée de cette scène est née au cours d'une discussion entre stagiaires et public, pendant le stage national de Peyréhorade dans les Landes en 1953. C'est un ouvrier charpentier qui a suggéré, comme espace scénique, un plateau circulaire surélevé, fortement incliné dans la direction des spectateurs, à l'intérieur duquel serait percé un deuxième cercle, non pas concentrique mais centré, situé à proximité du point le plus bas du plateau. De la sorte, la scène se présenterait comme une vaste palette, ou plutôt comme un anneau épais d'épaisseur inégal. Henri Massadau (directeur de la Maison de la Culture de Bourges de 1981à 1996), alors stagiaire à Annecy témoigne : Annecy été 1954, Nuits théâtrales au château. Je répète pieds nus sur la Soucoupe. Depuis j'ai rencontré des lieux dangereux pour l'acteur. Rien à côté de la Soucoupe, où devaient se dérouler Dom Juan et Hamlet. Le plateau est nu - rien sur les bords - pas de refuge, une soucoupe à l'air, en l'air (du moins c'est l'impression que donne cet ovale de bois brut).

Source : Extraits de « Écrits sur le théâtre » de Michel Vinaver. Témoignage d'Henri Massadi.