Image du diaporama : Territoire 01
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :
Tombe de l'artiste peintre et photographe Paul Cabaud au cimetière de Loverchy (carré n°18, emplacement N°19) à Annecy, cliché Hélène Avan juillet 1982, fonds de la photothèque des musées de la Ville d'Annecy

Tombe de l'artiste peintre et photographe Paul Cabaud au cimetière de Loverchy (carré n°18, emplacement N°19) à Annecy, cliché Hélène Avan juillet 1982

Conditions d'utilisation : Si vous souhaitez utiliser cette photo, merci de contacter les Musées d'Annecy.

Paul Cabaud né à Cran en 1817, élève au collège Chappuisien d'Annecy, doué pour le dessin et encouragé par l'architecte peintre annécien Prosper Dunant, s'inscrit à l'École Préparatoire des Beaux-Arts de Paris, puis étudie deux ans le portrait chez Hornung, peintre d'histoire à Genève.

Il laisse une abondante production dont une grande partie est conservée aux Musées de la Ville d'Annecy, grâce à la générosité de l'artiste et à un important dépôt de l'Association Diocésaine d'Annecy, et à l'Académie Florimontane : peintures de paysage de montagne et du lac d'Annecy et plus particulièrement du Parmelan et de ses lappiaz. En 1854, il crée un établissement lithographique repris en 1855 par celui de Jules Philippe. En 1861, il est nommé professeur de dessin au collège. Cabaud s'initie à la photographie, pratique qu'il semble maîtriser parfaitement dès 1855. Mécanicien habile, il perfectionne ses appareils, les fabrique de toutes pièces pour les agrandissements. Chimiste et savant, il trouve des bains de virages nouveaux et parvient à réaliser des tirages très aboutis. Il semble être l'un des premiers à ouvrir un atelier de photographies à Annecy. Très vite, il laisse cet atelier à son épouse qui l'exploite jusqu'en 1892. Paul Cabaud décède en 1895. Il est inhumé au cimetière de Loverchy. Sa tombe figure sur la liste des monuments dont la conservation est assurée par la ville d'Annecy.

Pour fêter le 100e anniversaire de sa naissance, les Musées de la Ville d'Annecy en partenariat avec les Archives Départementales de la Haute-Savoie ont présenté une exposition sur ce peintre si cher aux Annéciens. Furent présentés du 1er décembre 2017 au 5 mars 2018  des peintures, dessins, carnets de croquis, plaques de verre et photographies.

Sources : Annesci n° 28 et 42.