Image du diaporama : Territoire 01
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :
Premier bâtiment des archives départementales, rue du 30e régiment d'Infanterie (anciennement rue des archives) cliché de mars 1953 collection G. Grandchamp, fonds de la photothèque des musées d'Annecy

Premier bâtiment des archives départementales, rue du 30e régiment d'Infanterie (anciennement rue des archives) cliché de mars 1953 collection G. Grandchamp

Conditions d'utilisation : Si vous souhaitez utiliser cette photo, merci de contacter les Musées d'Annecy.

Au XIIIe siècle, le comte de Savoie Amédée V fait du château de Chambéry le siège de son administration. Les archives y sont conservées.

Au XIVe, c'est au tour du comte de Genève d'organiser les siennes. Rassemblées alors dans la tour du Trésor du château d'Annecy, elles sont transférées au XVe à Chambéry, placées dans neuf ballots de grosse toile et acheminés à dos de six mulets.

Au XVIe, le duc Emmanuel-Philibert fait de Turin la capitale des États de Savoie.

En 1562 a lieu le premier transfert d'une partie des archives du Sénat de Savoie de Chambéry à Turin.

Au XVIIIe les dernières archives rejoignent celles de Turin. Jusqu'en 1860, Turin reste le principal centre d'archives des États sardes ; seul le cadastre reste à Chambéry pour assurer une meilleure perception de la contribution foncière. Le 14 juin 1860, suite au rattachement de la Savoie à la France, les deux départements de Savoie et de Haute-Savoie sont créés ainsi que les Archives départementales. Des accords sont signés, prévoyant la remise à la France des archives de la Savoie. Il faut attendre les années 1950/51 pour qu'une commission d'experts français et italiens organise le transfert des documents à Chambéry. L'installation éventuelle des archives de Turin au château d'Annecy est évoquée en 1949. Mais suite à la visite des lieux, l'inspection des Archives de France s'est opposée formellement au projet. Sont alors arrivés à Chambéry 15 à 16 tonnes de documents. En 1954, après un accord entre les Présidents des Conseils généraux des deux départements, une décision ministérielle répartit les documents entre les dépôts des deux départements savoyards.

Sources : De part et d'autre des Alpes, le périple des archives savoyardes, édité par les Archives Départementales de la Haute-Savoie, 2017.