Image du diaporama : Territoire 01
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :
Construction de la vanne du Thiou, cliché Dauphiné Libéré janvier 1965, fonds de la photothèque des musées d'Annecy

Construction de la vanne du Thiou, janvier 1965, © cliché Dauphiné Libéré

Conditions d'utilisation : Si vous souhaitez utiliser cette photo, merci de contacter les Musées d'Annecy.

Le système de régulation du lac s'est fait en partie par la construction de vannes sur le Thiou et le Vassé dans les années 1874-1877. Depuis cette date, l'ensemble de ces réalisations n'a subi aucun changement notable.

En 1963, les vannages du Thiou sont dans un état de vétusté rendant les manœuvres difficiles. La direction des services techniques de la ville propose alors au conseil municipal un programme de rénovation des vannages. La mise au point de la solution actuelle de la vanne du Thiou est conditionnée par une recherche d'esthétique, d'amélioration hydraulique et de facilité de manœuvre. On se souvient de la vieille vanne située juste devant le Palais de l'Île, grâce aux cartes postales, la nouvelle est placée entre le pont de la Halle et le pont Perrière, ce qui permet de réduire la longueur de l'ouvrage et de dégager la perspective du Palais de l'Île. Le type de vanne choisi est une vanne à clapet, en tôle d'acier soudée, en coque antitorsion qui autorise sa manœuvre par une seule extrémité. La commande est assurée par un treuil électrique. Les terrassements débutent en novembre 1964 et l'ouvrage complet s'achève en mai 1965. Parallèlement à ces travaux, entre ces deux ponts le Thiou est reprofilé et bétonné. En effet jusqu'à cette date, le lit du Thiou sur ce tronçon était en terre stabilisée par une couche de galets et de pierraille, seule une bande bétonnée de trois mètres de largeur existait. Ces travaux permettent alors d'améliorer les possibilités de débit, en cas de crue.

Sources : L'eau dans la ville Le Thiou et ses canaux, Colette Reydet, Annesci 34 société des amis du Vieil Annecy.