Image du diaporama : Territoire 01
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :
Démolition de la caserne Decoux, cliché A. Besnoit été 1933, fonds de la photothèque des musées d’Annecy

Démolition de la caserne Decoux, cliché A. Besnoit été 1933

Conditions d'utilisation : Si vous souhaitez utiliser cette photo, merci de contacter les Musées d'Annecy.

Le terrain occupé par la caserne Decouz est considéré comme l'un des quartiers les mieux situés de la ville, c'est pourquoi la ville d'Annecy, station touristique en plein développement, en devient propriétaire en 1929-1930.

La municipalité est alors tournée vers l'avenir et le tourisme et lance une grande opération de rénovation : Plan d'aménagement, d'embellissement et d'extension de la ville.

Les travaux de démolition des anciens haras, de la caserne Decouz, de maisons et d'immeubles jouxtant celle-ci ainsi que d'habitations adossées à l'église Saint-Maurice sont exécutés de décembre 1932 à juillet 1933 par l'entreprise Gibello.

En novembre 1932, la mairie décide d'entreprendre cette grande opération d'urbanisme et lance un appel afin de trouver un promoteur pour la réalisation de ce projet du quartier du lac. Dans le cahier des charges il est entre autres stipulé : « les façades d'un même lot devront être autant que possible en harmonie entre elles (…), les rez de chaussées seront traités en arcades avec passages publics (…), la hauteur des bâtiments sera tant que possible la même pour tous (…) »

Le maire Joseph Blanc ajoute en commentaire « C'est un premier pas vers une transformation profonde de notre chère ville » et le conseil municipal « ce quartier doit répondre à tous les besoins de la vie moderne ».

Source : Annecy en 100 dates de Julien Coppier, Mémoire en Images Annecy d'Isabelle et Christian Bouvier, Architecture Xxe siècle Itinéraires d'Architectures agglomération d'Annecy éditions Comp'Act.