Image du diaporama : Territoire 01
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :

Un tombereau de déneigement quai Eustache Chappuis, cliché anonyme, fonds de la photothèque des musées d'Annecy

Un tombereau de déneigement quai Eustache Chappuis, cliché anonyme, fonds de la photothèque des musées d'Annecy

Un tombereau de déneigement quai Eustache Chappuis, cliché anonyme

Conditions d'utilisation : Si vous souhaitez utiliser cette photo, merci de contacter les Musées d'Annecy.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, il tombe en moyenne 64 centimètres de neige par an répartis sur 18 jours neigeux.

Depuis fort longtemps, il incombe aux occupants des rez-de-chaussée de déblayer la neige au-devant de leur façade et de la déverser dans le canal le plus proche. En février 1887, une pétition signée par la plupart des négociants, réclame que la ville prenne en charge cette corvée. L'architecte-voyer s'inquiète du coût et de l'organisation d'un tel service qui nécessite une trentaine d'ouvriers qu'on ne peut occuper que jusqu'à 10 heures du matin et qui, par conséquent, sont difficiles à trouver. Le conseil municipal décide toutefois, à titre d'essai, de prendre en charge le balayage et l'enlèvement de la neige durant l'hiver 1887-88. À l'issue de cette expérience, il est décidé que les occupants des rez-de-chaussée se chargeront du balayage et de l'entassement de la neige le long des trottoirs et caniveaux et que l'administration fera son affaire de l'enlèvement. L'évacuation est assurée avec un traîneau dont les manœuvres déversent régulièrement le contenu dans les canaux.

Source : Annecy 1860-1918, l'album photos dans la collection Annecy Mémoire, Archives Municipales de la ville d'Annecy.