Image du diaporama : Territoire 01
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :
Une des écuries du haras d'Annecy, cliché Musée-Château Hélène avant 1998, fonds de la photothèque des musées d'Annecy

Une des écuries du haras d'Annecy, © Musée-Château 1998

Conditions d'utilisation : Si vous souhaitez utiliser cette photo, merci de contacter les Musées d'Annecy.

En 1789, la Révolution éclate à Paris ; l'armée française envahit la Savoie en 1792 qui est réunie à la France pour constituer le département du Mont-Blanc.

En France depuis 1790, la Révolution a supprimé les haras. En 1806, Napoléon reconstitue l'Administration des Haras Impériaux. Deux ans plus tard il est attribué à Annecy un dépôt d'étalons placé sous la tutelle du Haras de Turin (le Piémont étant annexé à la France depuis 1799). Il emménage au printemps 1809 dans l'ancien couvent des Dominicains également occupé par l'armée (Caserne Decoux) avec deux étalons puis deux autres en juin. En 1815, le second traité de Paris restitue la totalité de la Savoie au roi de Sardaigne, le dépôt à Annecy est maintenu. Les agrandissements successifs permettent de porter les écuries à 60 places. En 1860, la Savoie est cédée à la France, Annecy conserve le dépôt et diminue son effectif d'étalons à 40. C'est le déclin général des haras en France. La loi Bocher (29 mai 1874) réorganise l'Administration des Haras Nationaux et Annecy se voit alors imposer un effectif de 95 étalons. Le vieux couvent n'est plus adapté ; une nouvelle construction doit être envisagée au risque de perdre le dépôt. Le projet est confié à l'architecte Ruphy. En 1876, 29000m2 de terrains sont acquis proche des nouvelles prisons (parking du tribunal). Le chantier commence en 1880 et se termine en 1885, mais dès 1882 les étalons sont transférés dans le nouvel haras. Dans la perfection de son plan, le haras de l'architecte Ruphy prend place au côté des haras de Saint-Lô et de Blois comme meilleur exemple de ce type d'établissement.

Source : Le Haras d'Annecy de Christian Regat dans Les cahiers des Mardis du Vieil Annecy N°1 oct 2007.