Image du diaporama : Territoire 01
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :
Arrivée de la traversée du lac d'Annecy, août 1939 cliché Dauphiné Libéré, fonds de la photothèque des musées d'Annecy

Arrivée de la traversée du lac d'Annecy, août 1939, cliché Dauphiné Libéré

Conditions d'utilisation : Si vous souhaitez utiliser cette photo, merci de contacter les Musées d'Annecy.

Le dimanche 14 août 1932, est organisé un grand gala de natation au bassin des Marquisats par les Dauphins Annéciens.

Au programme sont annoncées les épreuves suivantes : 50m débutant ; 100m nage libre ; 200m brasse ; 100m dos ; relais 5x50 ; relais 3x50 (3 nages) ; tournoi de water-polo ; concours-exhibition de plongeons et traversée du lac d'Annecy à la nage (de la Pierre Maltournée Chavoire à la baie des Marquisats) soit 3kms environ, départ 14h. C'est la première traversée officielle, elle réunit une quinzaine de partants (en 2015 ce sont 666 inscrits pour la coupe de la ville d'Annecy 2,4kms), le premier réalise la traversée en 47min, on accorde une faveur à la seule dame la laissant partir dix minutes avant les autres concurrents, elle  termine 8ème  et en pleine forme. Quand aux nageurs d'Annecy, ils se placent honorablement en 6ème, 7ème et 9ème place. En 1939 (photo présentée) c'est une trentaine de nageurs qui participe à l'épreuve, le record féminin est de 1h03min et le record masculin de 42min. En 1952, une autre traversée est organisée, en long cette fois : 16kms entre Doussard et le Pont des Amours le record est de 5h et quelques minutes par Messieurs Challande et Velte. « Des aventuriers n'ont pas attendus l'officialisation de cette épreuve, le 22 juillet 1924 au matin, deux pensionnaires distingués de l'Hôtel Beau-Rivage, à Sevrier-Annecy, Mme Vite, alsacienne-française et M. Delieuvin de Paris ont traversé le lac à la nage, de Beau Rivage à Chavoire, parcourant 3kms environ en 1h15. Mme Vite arriva au but avec cent mètres d'avance sur son partenaire. Les nombreux hôtes de l'Hôtel ayant suivi avec intérêt cette tentative en ont fêté le plein succès. » extrait de l'Industriel savoisien du 26 juillet 1924

Source : Industriel savoisien du 13 et 20 août 1932, août 1939