Image du diaporama : Territoire 01
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :
Le viaduc du Montenvers, années 1900, cliché anonyme, fonds de la photothèque des musées d'Annecy

Le viaduc du Montenvers, années 1900, cliché anonyme

Conditions d'utilisation : Si vous souhaitez utiliser cette photo, merci de contacter les Musées d'Annecy.

Peut-être certains lecteurs se rappelleront-ils de l'accident du 25 août 1927 ?

Où le train venant de quitter la station même du Montenvers pour descendre à Chamonix, s'emballa sans que les freins puissent jouer. Le train, arrivant en trombe sur le premier pont, franchit la barrière laissant tomber une voiture dans un ravin profond de 15 à 20 mètres : résultat, 24 morts ou blessés graves.

Quelques jours plus tard, le banquier annécien Léon Laydernier reçoit la visite du Président de la Compagnie qui ne voit alors qu'une seule solution : celle de déposer le bilan, les indemnités à payer étant énormes. Laydernier le rassure en lui expliquant qu'il peut sans problème emprunter la somme qui lui est nécessaire, puisque son actif est nettement supérieur à la somme empruntée. Cette rencontre rappelle à Léon Laydernier une entrevue amicale qu'il a eu dans les années 1898 avec les guides de Chamonix durant laquelle, plein d'enthousiasme, il leur disait : « Pourquoi ne formeriez-vous pas le projet d'un funiculaire qui aurait rapidement un succès certain, grâce au nombre incalculable de personnes qui désireraient faire cette inoubliable excursion et qui viendraient à Chamonix à cause de cette innovation ». Il ne s'explique pas la réticence de ces hommes forts, au teint bronzé, dont la plupart gardent un silence réservé.

Le projet finit par voir le jour puisque le chemin de fer à crémaillère à voie métrique de 5,1 km du Montenvers est inauguré en 1909.

Source : Souvenirs d'un banquier savoyard de Léon Laydernier, Annecy Gardet et Garin