Image du diaporama : Territoire 01
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :
Les alpages du Semnoz, cliché Thimothée Verron années 1920-1930, fonds de la photothèque des musées d'Annecy

Les alpages du Semnoz, cliché Thimothée Verron années 1920-1930

Conditions d'utilisation : Si vous souhaitez utiliser cette photo, merci de contacter les Musées d'Annecy.

Le bassin du lac d'Annecy, encadré dans son amphithéâtre de riantes collines, de hautes et sévères montagnes, possède trois belvédères merveilleusement disposés pour la contemplation des magnificences de la nature alpestre.

Nommons tout d'abord le Semnoz, le Rigi de la Haute-Savoie, large croupe aux flancs arrondis, accessible à toutes les variétés de touristes. Jeté comme un écueil solitaire au milieu d'un océan de montagnes, il porte sur son sommet couvert de pâturages un hôtel chalet dont l'achèvement eu lieu en 1876.

L'établissement offrait une trentaine de chambres pouvant héberger une centaine de personnes. Les amateurs des vastes panoramas et du confort, peuvent admirer, depuis leur lit, le lever du soleil sur la cime du Mont-Blanc. Une inscription à peine visible aujourd'hui vante « Le Semnoz-Alpes Righi de la Savoie, vue splendide sur les lacs d'Annecy, du Bourget, du Léman. Pension moderne ».

Il fallait depuis Leschaux 1h45 à cheval ou mulet et 2h à pied pour atteindre le sommet. En 1923, il est décidé de construire une bonne route carrossable depuis Annecy. Le premier tronçon sera inauguré en juillet 1923, la route atteint son terminus en 1925.

Source : Le Parmelan et ses lapiaz de Camille Dunant et Le tourisme au lac d'Annecy, Annesci n°14, société des Amis du Vieil Annecy