Image du diaporama : Territoire 01
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :
Place des Efléchères, cliché Henri Odesser juin 1969, fonds de la photothèque des musées d'Annecy

Place des Efléchères, cliché Henri Odesser juin 1969

Conditions d'utilisation : Si vous souhaitez utiliser cette photo, merci de contacter les Musées d'Annecy.

La « Place des Efléchères », est dénommée ainsi par délibération du 31 janvier 1978 « pour la petite place située au pied de la « Rampe du Château » et au carrefour de la rue de l'Ile et de la rue Perrière ».

Cette place est occupée jusqu'en 1793 par un immeuble, propriété de la famille de la Fléchère.

François de la Fléchère, capitaine de la ville, joue un rôle dans la phase contre-révolutionnaire qui agite Annecy en août 1793.

Il tombe dans un guet-apens mortel aux Marquisats le 23 août 1793. C'est à la suite de ces événements que l'administration municipale décide la confiscation des biens de la famille et la démolition de sa maison. Si ces événements sont bien estompés dans les mémoires, le souvenir de la maison de la famille de la Fléchère demeure vivace depuis des générations chez les Annéciens de la vieille ville.

Durant de nombreuses années, cette petite place est occupée par un assez imposant « chalet de nécessité » : la façade rue offrait l'aspect rustique d'un chalet de montagne avec un commerce de souvenirs ; les nécessités hygiéniques se trouvant à l'arrière. En 1958, un transformateur électrique style « blockhaus » remplace partiellement le chalet.

C'est en juillet 1966 que la ville obtient le déplacement du transformateur et installe un bassin circulaire, solidement cerclé de fer, entouré d'un petit jardin.

Source : Les rues d'Annecy, tome 1 Annesci 42, les Amis du Vieil Annecy.